RGR Robert-Grandpierre et Rapp SA - Macro-simulation des réseaux et de la demande

Macro-simulation des réseaux et de la demande

Evaluation cantonale des scénarios PALM - Modélisation EMME

  • Mandant:

    Service de la Mobilité du Canton de Vaud

  • Date: 2008 - 2009

Description de l’étude:

Comme toutes les agglomérations suisses ou presque, l’agglomération de Lausanne-Morges a déposé son projet «urbanisme-transport» à la fin 2007 auprès des services fédéraux. Parmi les projets «phares» en termes de mobilité, les axes forts de transports publics urbains figurent en première ligne. Ils consistent à renforcer certaines lignes radiales de transports collectifs qui souffrent aujourd’hui de problèmes de capacité, d’image et de progression.

Plusieurs lignes ont été retenues comme prioritaires, parmi lesquelles :

  • une ligne Bussigny-Renens-Flon-Blécherette (tram) ;
  • une ligne Crissier-Prilly-Lausanne Saint-François-Pully-Lutry (bus à haut niveau de service).


Comme toutes lignes de transports publics en site propre, elles ne sont pas sans limiter la capacité dévolu au trafic routier dans les couloirs touchés. Au centre-ville de Lausanne, la volonté était même de fermer complètement au trafic certains axes aujourd’hui structurants, traversant de part en part l’intérieur de la petite ceinture (rue de Genève, Grand Pont, etc.).

L’étude consistait à :

  • fournir aux équipes chargées de réaliser les avant-projets d’insertion des lignes d’axes forts, toutes les données utiles en termes de charges de trafic sur le réseau routier structurant ;
  • établir une vision globale de la gestion du réseau routier (concept, mesures, effets) pour compléter le PALM, dans le sens des exigences de l’ARE.

Description des prestations:

L’étude a été pilotée par le bureau d’étude Transitec. Le bureau RGR était responsable :

  • de tous les aspects liés à la modélisation du réseau et à son interprétation;
  • de l'étude des effets des axes forts sur le réseau (selon les secteurs) ;
  • de la définition des mesures d'accompagnement à apporter (pour certains secteurs).


L’étude a permis de mettre en évidence l’impact des axes-forts sur les TIM et montre et quantifie par l’étude des charges TIM et TC le report modal et spatial. L’étude des O-D permet de connaître plus finement les déplacements et donc d’expliquer les reports de trafics sur les axes environnants.


Documents à télécharger:

Arrow